My Blog

De l’amour, des étoiles, et la baie de Tanger

No comments

Confidences sur mon chemin de vie

Un moment de calme en cette fin de matinée de Ramadan. Il fait bon dans le patio et cet instant m’invite doucement à rembobiner le film des années écoulées… Quel chemin m’a menée de mes origines franco-tunisiennes jusqu’à ce magnifique Riad à Tanger ? Je vous livre ici quelques confidences sur cette belle aventure !

J’ai passé mon enfance en Tunisie, puis j’ai fait mes études en France, à Aix-en-Provence, ou j’ai obtenu un doctorat en économie. Tout naturellement, j’ai ensuite travaillé dans la finance, dans un fonds d’investissement, qui m’a conduite à un poste en expatriation à Rabat. La suite est très douce puisqu’elle a suivi le chemin de l’amour ! Car c’est au Maroc que j’ai rencontré mon mari, originaire d’Asilah.

Quelques années plus tard, avec l’arrivée des enfants, j’ai négocié mon départ de la société dans laquelle je travaillais : je n’avais plus envie d’être souvent en déplacement, d’avoir des horaires à rallonge. Je désirais plus de disponibilité pour ma famille. Dans un premier temps, j’ai créé Roya, ma marque d’artisanat de luxe, destinée notamment aux cadeaux d’entreprise.

Comment est né Saba’s House

La clé de l’étape suivante, c’est encore l’amour ! Mais cette fois, il s’agit d’un coup de foudre pour la vue sur la baie de Tanger et le détroit de Gibraltar, que nous avons découverte depuis une terrasse de la Qasbah. Cette vision est tellement ensorcelante que nous avons rêvé d’une maison avec une vue identique mais pendant plusieurs années nous avons quand même réfléchi à construire un projet pour que je développe une nouvelle activité à Rabat. C’est finalement le sortilège de Tanger qui a été le plus fort, et nous a permis d’imaginer ce Riad dans une maison  de la Qasbah qui offre cette vue merveilleuse…

Tanger vue depuis la baie (photo / DR)

Quand nous avons lancé les travaux, je n’imaginais pas à quel point j’allais m’investir dans ce Riad. On a tellement peaufiné chaque détail pour qu’il soit tel que je l’avais rêvé que je n’ai pas eu le cœur de le mettre en gérance. Nous avons donc décidé de nous installer en famille à Tanger, mon mari conservant son boulot à Rabat pendant que j’allais m’occuper de ce nouveau bébé à plein temps. Et partant de là, toutes les étoiles se sont alignées à la perfection : la ligne TGV Tanger-Rabat est arrivée, le Riad a enfin été finalisé… Cette période a été réellement magique !

Dans maison d’hôtes, il y a « maison »…

Ce qui est vraiment unique c’est l’emplacement du Riad, en pleine Qasbah, où bat le cœur de Tanger depuis plusieurs siècles. J’avais envie de permettre à une clientèle habituée à une hôtellerie moderne de luxe de pouvoir séjourner dans un quartier ancien au charme magique tout en retrouvant les standards de confort haut-de-gamme auxquels elle est attachée.

La terrasse du Riad Saba’s House (photo / Walid Mohcine)

Ceci étant dit, la philosophie du Riad est d’accueillir nos hôtes comme à la maison : « Feel like home » est notre mantra quotidien. Avec l’équipe nous efforçons d’être aux petits soins comme on le serait avec des amis de passage et de leur faire partager notre amour du Maroc, sa formidable qualité de vie, la richesse de sa culture, de son patrimoine, de son art culinaire, de son artisanat, la diversité de ses régions, de ses villes, de ses artistes aussi… J’essaie de rendre au Maroc la générosité dont il a fait preuve avec moi !

Roya Lamine, propriétaire de Sabas’s house

Sevàn l'HostisDe l’amour, des étoiles, et la baie de Tanger

Related Posts